Très répandu ces dernières années, particulièrement chez les jeunes de 15 à 25 ans, la mode du piercing buccal suscite de nombreux adeptes. Or le piercing, surtout dans la zone buccale ou labiale, est tout sauf un geste anodin. De fréquentes complications sont à craindre. Le Dr John Jourdin, dentiste Suresnes (92150) revient sur les complications immédiates, à moyen et long terme.

Moins définitif qu’un tatouage puisque c’est une opération réversible, le piercing est utilisé chez les jeunes, soit comme une recherche esthétique, soit comme une manière de se différencier. Le désir d’appartenir à un groupe facilement identifiable est aussi une incitation pour effectuer sur soi-même un piercing.

Les complications immédiates

  • Juste après la pose du piercing des saignements ou des phénomènes inflammatoires : douleur, gonflement de la langue et/ou des muqueuses percées
  • Mauvaise tolérance au bijou avec une augmentation du débit salivaire, une difficulté d’élocution, une hypersensibilité de la langue
  • Allergies au métal (très fréquentes pour le nickel, plus exceptionnelles pour l’argent)
  • Mais le danger le plus important est le risque d’infection, car la mise en place du piercing créé une porte d’entrée pour de nombreux germes. Pendant la cicatrisation, la plaie entretenue par le piercing se comporte comme un lieu de culture microbienne, avec la possibilité d’infections locales ou d’infections à distance graves (problèmes cardio-vasculaires par exemple).
  • Les complications à moyen et long terme

    • Incrustation excessive du métal
    • Usure et éventuellement fracture dentaire ou déplacement des dents lié aux chocs répétés du piercing (surtout labial) sur les dents proches
    • Traumatisme de la gencive avec risque de récession gingivale et déchaussement futur des dents
    • Mauvaise cicatrisation avec formation de bourrelets
    • Tics ou troubles de la déglutition dans la durée
    • Risque de complications virales

Nos conseils

  • Les piercings de la région buccale traversent la peau et les muqueuses dans des zones sensibles et fragiles telles que les lèvres, la langue et les gencives
  • Les piercings effectués dans ou autour des lèvres (dits au labret) sont particulièrement nocifs à long terme pour les dents
  • Les piercings, souvent à l’origine d’incidents répétés ou de séquelles durables, sont vivement déconseillés
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!